Mots-clefs

, ,

PLFSS 2015

Aujourd’hui, mardi 28 octobre, l’Assemblée Nationale a adopté le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2015.

Le Gouvernement n’a obtenu qu’une très courte majorité. En effet, seulement 270 députés ont voté en faveur du texte contre 245 qui l’ont rejeté et 51 députés qui se sont abstenus. Ainsi, les abstentionnistes et les opposants au Budget de Sécurité Sociale pour l’année prochaine sont plus nombreux que ceux qui l’ont soutenu.

Dans les rangs de la majorité, 34 députés socialistes se sont abstenus, tout comme 14 députés écologistes.

Pour ma part, j’ai voté contre ce texte car, une fois de plus, le Gouvernement a préféré s’attaquer aux classes moyennes plutôt que de s’attaquer aux dépenses publiques.

La modulation des allocations familiales pour les foyers dont les revenus mensuels excèdent 6 000 € est une grave atteinte à la politique familiale de notre pays. Cette modulation est néfaste et montre une fois de plus que le Gouvernement a définitivement abandonné les promesses qu’il avait faites aux Français.

De plus, ce texte supprime le taux réduit de CSG pour près de 500 000 retraités. Ici encore, le Gouvernement s’en prend aux classes moyennes. Les classes moyennes sont bel et bien, et c’est dramatique, les sacrifiées du Gouvernement de Manuel Valls.

 

Publicités