Je tiens à vous informer des annonces faites aux directeurs d’école, enseignants et parents d’élèves concernant la réforme des rythmes scolaires.

Suite à la consultation des Tourquennois, plus de 2000 familles se sont exprimées dont plus de 93 % pour le report de la réforme. Face aux importantes difficultés financières de la Ville (140 millions d’euros de dettes), nous avons écrit au Premier ministre et au Ministre de l’Education Nationale pour leur demander le report de la réforme d’un an. Les aménagements proposés par Monsieur Benoît Hamon ne permettaient pas, dans le temps imparti, de proposer de nouveaux scénarios à toutes les parties prenantes et de faire un choix concerté et dans l’intérêt de l’enfant. En effet, les récentes élections municipales de 2014 rendaient intenables l’échéance du 6 juin 2014 pour déposer un nouveau projet d’expérimentation aux autorités académiques suite au décret paru seulement le 7 mai. Cette demande de report n’a cependant pas reçu de réponse positive de la part du Ministre. Nous le regrettons fortement.

Soucieux de ne pas entrer dans une guerre politicienne qui prendrait en otage les enfants, les enseignants et les agents de notre commune, nous avons discuté un compromis avec l’Etat. L’organisation que nous mettrons en place suivra 4 objectifs :

–          Concentrer la réforme autour du Lire-Ecrire-Compter conformément à notre programme de campagne bénéficiant ainsi en partie de l’accompagnement de l’Etat, de la CAF dans le cadre des dispositifs Diapason et Coup de Pouce

–          Réduire le coût de la réforme pour la Ville

–          Garantir la gratuité des activités proposées de 15h45 à 16h30

–          Ne pas remettre en cause le mercredi matin décidé par l’ancienne majorité

Pour faciliter le quotidien de toutes les familles tourquennoises, nous avons choisi de maintenir les garderies du matin de 7h à 8h30 ainsi que celles du soir de 16h30 à 19h00 contrairement à ce que souhaitait l’ancienne majorité qui proposait de commencer la garderie à 7h15 et de la terminer à 18h30. Cela posait beaucoup de problèmes de garde aux parents travaillant tôt le matin et tard le soir. Nous souhaitons, nous, les encourager.

Les parents d’élèves auront la possibilité d’inscrire gratuitement leurs enfants à un nouveau service d’accompagnement au travail personnel (soutien scolaire) de 15h45 à 16h30.

Il s’agit donc de maintenir un temps périscolaire de ¾ d’heure (basé sur le soutien scolaire), conformément au Décret du Ministre. L’organisation mise en place lors de cette année transitoire nous laissera la possibilité d’établir une nouvelle consultation plus approfondie et d’étudier les propositions annoncées par le nouveau Ministre d’ici la rentrée 2015. Par ailleurs, cette réforme permet de diviser au moins par 2 le budget consacré aux rythmes scolaires passant ainsi de 14 à 6 millions d’euros sur 6 ans.

 

Publicités