Veuillez trouver ci-dessous l’article de Nord Eclair du 20/05/14 sur le meeting ayant eu lieu au P’tit Quinquin avec les têtes de liste UMP.

<br />
Jérôme Lavrilleux et Tokia Saïfi hier à Tourcoing.<br />

« À cinq jours des élections européennes, Jérôme Lavrilleux et Tokia Saïfi, têtes de liste UMP, étaient, hier midi, au P’tit Quinquin à Tourcoing, pour motiver leurs adhérents et sympathisants. «  Nous voulons mobiliser avant tout et il faut que chacun relaie notre message. Mais je me fie aussi à l’intelligence des électeurs. Je rappelle toujours qu’on doit être dignes du droit de vote  », assène Jérôme Lavrilleux. L’abstention est aussi la préoccupation de Gérald Darmanin, député-maire de Tourcoing.

«  Dimanche, il faut dire aux amis, aux parents d’aller voter. Que serait l’image de la France si les Français n’allaient pas voter ou votaient aux extrêmes ?  » Objectif : leur faire prendre le chemin des urnes dimanche et les faire glisser un bulletin aux couleurs de l’UMP. «  Si chacun d’entre vous, Touquennois, Neuvillois, Roubaisiens, se mobilisent comme ils se sont mobilisés aux municipales, nous arriverons en tête. Après le carton jaune, il faut donner un carton rouge  », plaide Marc-Philippe Daubresse, président du comité départemental UMP.

Le Pen et les socialistes en ligne de mire

Lors de cette réunion, il devait être question du problème « rom », on parla beaucoup des adversaires socialistes et frontistes… Gérald Darmanin ouvrit le feu. Manuel Valls, Harlem Désir, Martine Aubry… en prirent pour leur grade. Il s’interrogea notamment sur le rétablissement des frontières proposé par Marine Le Pen. «  OK, alors, on fait comment, rue de Jemmapes, pour rétablir les frontières ? On met un octroi, on met une barrière et des postes de douanes ? C’est impossible ! Il faut en revanche une harmonisation fiscale pour que le prix du tabac soit le même. Il faut en revanche des frontières à l’extérieur et non à l’intérieur de l’Europe.  » Marc-Philippe Daubresse enfonça le clou. «  Nous sommes pour une politique juste et ferme sur les Roms. Vingt milliards d’euros ont été versés à la Roumanie et à la Bulgarie entre 2007 et 2013 !  »

Tokia Saïfi, deuxième sur la liste UMP, pouvait alors tacler ses adversaires. «  Nous devons lutter contre ceux qui veulent tout casser et ceux qui veulent tout garder. Il ne faut pas laisser une démagogue et une menteuse arriver première.  » Jérôme Lavrilleux ne pouvait qu’enchaîner. «  D’un côté on a Marine Le Pen qui assène des contre-vérités et de l’autre, des Verts eurobéats pour qui c’est Oui-oui aux pays des merveilles.  »

Et Jérôme Lavrilleux se veut plus pragmatique. «  On veut une Europe qui arrête de s’occuper de tout et de n’importe quoi, de la taille des escargots à celle des escabeaux. On voudrait faire détester l’Union européenne, on ne s’y prendrait pas autrement. Nous, nous voulons une Europe qui protège les citoyens.  »

Faute de directive préfectorale, le maire de Tourcoing a décidé de fermer les bureaux de vote dimanche à 18heures. »

Publicités