Mots-clefs

, , , , ,

A la suite du débat sur l’engagement des forces armées en République Centrafricaine, qui s’est tenu aujourd’hui dans l’hémicycle, je tiens à rendre hommage aux deux soldats, tués à Bangui, la capitale de la République Centrafricaine, en marge de l’opération française « Sangaris » pour rétablir la sécurité dans le pays.

Je souhaite également réaffirmer mon soutien à l’ensemble des soldats engagés en République Centrafricaine et sur l’ensemble des territoires internationaux, qui se sacrifient pour maintenir la paix mais aussi garantir notre sécurité.

Alors que nos soldats sont en opération et risquent leur vie, l’heure n’est pas à la politique politicienne mais à la solidarité de tous les patriotes.

Publicités