Mots-clefs

, , ,

Lors de la séance des questions au Gouvernement, j’ai souhaité interroger le Ministre de l’Intérieur sur la politique vis-à-vis des Roms.

En effet, il ne se passe pas une semaine sans qu’un Ministre dise, médise ou contredise un autre membre du Gouvernement, et nous ne savons toujours pas, après les explications pour le moins embarrassées de Monsieur Jean-Marc Ayrault, qui de Madame Duflot ou de Monsieur Valls a raison sur la question des Roms.

Et alors que Martine Aubry et Michel-François Delannoy, à la tête de la Métropole lilloise, ont mis en place en 2010 un moratoire pour empêcher l’expulsion des Roms (multipliant par 300% le nombre de Roms dans la métropole lilloise), Martine Aubry, candidate à Lille, préfère aujourd’hui construire un supermarché et expulser les familles Roms, sans leur offrir de plan B.

C’est pourquoi j’ai souhaité interroger le Ministre en charge du dossier sur les solutions que le Gouvernement allait apporter.

A la place d’une réponse du Ministre de l’Intérieur, l’Assemblée nationale n’a obtenu qu’une remontrance du Premier ministre, qui s’est borné à régler les problèmes internes au sein de sa majorité, au lieu d’apporter une réponse concrète aux habitants de la Métropole Lilloise.

Cliquez ici pour voir la vidéo de la question au gouvernement.

Publicités