Mots-clefs

, , , , , , ,

Le Maire de Tourcoing vient d’annoncer dans une réunion publique, aujourd’hui à la communauté urbaine de Lille, que notre ville ne mettrait en place la réforme des rythmes scolaires du Gouvernement qu’en 2014.

J’ai eu l’occasion d’interpeller le Maire sur les six questions que posait cette réforme voilà un mois. Je tiens au nom du groupe UMP et UDI à saluer sa décision, dont j’attends confirmation lors du Conseil municipal de ce soir.

Le fait qu’une grande ville comme Tourcoing gérée par un exécutif socialiste ne souhaite pas mettre en place cette réforme du Gouvernement socialiste démontre bien la précipitation, l’impréparation et le manque de concertation dont est coupable le Ministre de l’Education nationale, Vincent PEILLON. Légitimement, les enseignants, les parents d’élèves, le monde associatif s’inquiètent en grand nombre d’une réforme mal ficelée et qui va bousculer le quotidien de toutes les familles.

Elle coûtera aussi très chère aux collectivités locales, et donc aux contribuables, sans compensation totale et pérenne.

Cliquez ici pour lire le voeu du groupe UMP/UDI pour le conseil municipal.

Publicités