Mercredi, j’ai participé au Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de la Vallée de la Lys. Sur les neuf premiers mois de l’année, on note une baisse de la délinquance générale sur ce territoire, même si le nombre de car-jaking et les braquages est encore important. Le procureur de la République, Frédéric FEVRE rencontre prochainement le procureur du roi d’Ypres à ce sujet qui est par essence, transfrontalier.

Cette réunion a également été l’occasion d’évoquer la mise en place du premier chantier TIG sur le territoire de la Vallée de la Lys. Le Travail d’Intérêt Général est une peine à visée éducative prononcée par le juge : elle permet aux personnes condamnées à des peines de prison courtes, de travailler pour une durée déterminée. L’association qui va encadrer ses 6 personnes est Canal, association tourquennoise bien connue dans le domaine de l’insertion. J’ai rappelé tout l’intérêt d’un tel système, qui doit être encouragé. Je déposerai d’ailleurs un amendement à ce sujet dans le Projet de Loi de Finances.

Prochainement, je serai reçu par Monsieur Jacques MERIC, conseiller police au sein du cabinet de Manuel VALLS, Ministre de l’Intérieur, afin d’évoquer l’extension de la zone de sécurité prioritaire à Tourcoing et à la Vallée de la Lys, notamment pour les communes transfrontalières.
Dans certains quartiers tourquennois, comme le Pont Rompu, qui connaît de plus en plus d’insécurité, ou la Bourgogne, au sein duquel un grand commerce a brûlé récemment, des actions plus ciblées doivent être mises en place. L’installation de caméras de videoprotection permettrait de jouer un rôle de prévention et d’appréhender les délinquants plus rapidement.

Publicités