Mots-clefs

, , , ,

Malgré une heure de questions au Gouvernement, pendant laquelle le Premier ministre a été interrogé à plusieurs reprises, celui-ci a préféré garder le silence, pour la première fois depuis l’ouverture de la législature.

En effet, laissant Messieurs VALLS et CAHUZAC montrer leur talent oratoire, le Premier ministre, Jean-Marc AYRAULT, n’a pas souhaité défendre la politique de son Gouvernement.

Monsieur HOLLANDE lui a-t-il désormais interdit de parler suite à ses piètres prestations ? Ou a-t-il désormais peur de répondre aux parlementaires, à l’image d’un cavalier n’osant pas remonter sur son cheval après plusieurs chutes ?

Publicités