Lors du Conseil Municipal du 29 mars dernier, le groupe UMP et apparentés avait souligné que la délibération concernant « le grand programme de petits travaux », d’un montant de  8 millions d’euros,  relevait pour l’essentiel du budget de fonctionnement et non d’investissement.

Le Maire de Tourcoing a, comme à son habitude, négligé l’observation de son opposition, sans doute pour diminuer le budget fonctionnement déjà très conséquent de la ville.

Par lettre du 19 avril dernier,  j’ai interpellé le Secrétaire Général de la Préfecture afin que ce dernier contrôle la légalité de la délibération.

Sans surprise, il ressort en effet que certaines dépenses relèvent de la section de fonctionnement.

La Préfecture invite donc la commune de Tourcoing à présenter une délibération modificative et donne ainsi raison au groupe UMP.

Publicités